Assurance santé : quels conseils pour bien se protéger quand on est travailleur indépendant ?

Publié le : 26 mars 20214 mins de lecture

Si arborer le statut d’indépendant relève surtout d’un grand esprit courageux et entrepreneurial, cela implique plus de responsabilités. En effet, le Freelancer reste, comme tout autre travailleur, possiblement confronté aux aléas inattendus de la vie. Connaître les couvertures dont il peut bénéficier devient alors primordial pour sa protection, mais également pour celle de ses proches. Assurance santé, plan d’épargne ou assurance décès, plusieurs options sont possibles pour un travailleur en freelance.

Les droits et couvertures des travailleurs indépendants

N’ayant aucun autre cadre pour s’occuper de sa protection sociale, le contrat d’assurance santé pour les travailleurs indépendants ne peut être souscrit que par eux-mêmes. Comme tous les salariés appartenant au régime général, le Freelancer a droit aux couvertures basiques de type maladie, maternité et autres prestations familiales. Toutefois, les indemnités journalières diffèrent en fonction du type de profession. En effet, pour les professionnels libéraux, aucune indemnité journalière ne peut être perçue. Quant aux autres professions, à l’instar des artisans, commerçants et chefs d’entreprise, le régime de base destiné à la retraite ainsi que la complémentarité se trouve sur le même piédestal que celui des salariés. Quant à la retraite des architectes, médecins et avocats, elle est fonction du nombre de points obtenus et de la durée d’assurance. La complémentarité, elle, varie en fonction des professions.

Les alternatives idéales pour se protéger en tant que freelance

Tout comme le cas pour les travailleurs du régime général, il est possible de souscrire une assurance santé pour les travailleurs indépendants. Le choix des garanties et services dépendra de la situation et des attentes de l’assuré. Outre l’assurance santé, d’autres solutions fort utiles sont également plébiscitées pour tout travailleur en freelance. Il s’agit notamment de l’assurance incapacité de travail, de l’assurance décès et de l’assurance chef d’entreprise. Pour se doter d’un revenu supplémentaire à la retraite, un travailleur indépendant peut également opter pour une Pension Libre Complémentaire pour Indépendants, un Engagement Individuel de Pension ou une Convention de Pension pour Travailleurs Indépendants. Chacune de ces options possèdent leurs propres garanties pour offrir une protection optimale pour le Freelancer et sa famille.

Les organismes en charge de la protection des indépendants

Les formalités en relation avec la protection sociale des travailleurs indépendants sont prises en charge par le Régime Social des indépendants (RSI). Mais il existe une particularité pour chaque statut. Pour les artisans, commerçants et chefs d’entreprise, le RSI s’occupe de l’assurance maladie ainsi que du remboursement de vos soins, des prestations de retraite et du règlement de toutes cotisations sociales, invalidité-décès, maladie, CSG, retraite, CRDS et allocations familiales. Quant aux professions de type libéral, elles dépendent notamment du RSI par rapport à la Caisse nationale d’assurance vieillesse et de l’assurance maladie. En tant qu’indépendant, il est alors indispensable de s’informer sur toutes alternatives de protection sociale.

Plan du site